1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>
Vous êtes iciAccueilActivités et terrainsChantiers et programmes en coursPerspectives des cultures de décrue dans la vallée du Sénégal

Perspectives des cultures de décrue dans la vallée du Sénégal

Perspectives des cultures de décrue dans la vallée du Sénégal

Responsable du projet : J.C. Poussin

Organismes Partenaires : SAED, CIRAD, ISRA

Téléphone : +221 77 164 34 90

Type de projet : R&D AFD

Fax :

Pays, Région d'étude : Sénégal, moyenne vallée du fleuve Sénégal

E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Date de début du projet : juin 2016

Lien web :

Date de fin du projet : décembre 2017 (1ère phase)

Description du projet :

 

Les cultures de décrue sont une activité ancestrale des populations dans la vallée du Sénégal (comme dans celle du Niger). Il s'agit de profiter de la ré-humectation du sol après l'inondation du lit majeur du fleuve. Cette activité est menacée par l'aménagement de périmètres irrigués dans le lit majeur du fleuve, et surtout par l'édification de barrages hydro-électriques à l'amont du bassin qui auront un impact direct sur l’amplitude des crues. Depuis 2000, après de nombreuses années marquées par la faiblesse des crues, on observe un regain d’intérêt pour cette activité, marqué par d'importantes surfaces cultivées en décrue. Quelles sont les perceptions des populations sur cette activité ? Qui l'exerce et comment ? En quoi contribue-t-elle à l'alimentation et aux revenus des ménages ? Quelles sont les principales contraintes sur les rendements des cultures de décrue ? Comment en lever certaines, notamment via des aménagements ou des techniques culturales ? Quelle est la gestion foncière des terroirs de décrue ? Quels sont les impacts probables du changement climatique et des futurs barrages sur ces cultures (surface, culture, variétés, rendement…) ?

Cette opération de R&D, menée en partenariat avec la SAED, société d'aménagement et de gestion de l'irrigation au Sénégal, et l'Institut sénégalais de recherches agricoles, ambitionne d'apporter des éléments de réponses à ces multiples questions. Trois cuvettes de décrue on été choisies dans les départements de Podor et Matam. Des enquêtes socio-économiques sont réalisées auprès d'un échantillon de 30 producteurs dans chaque cuvette et auprès des propriétaires fonciers. Des essais agronomiques sont conduits dans chaque cuvette. Des ateliers avec les paysans sont organisés pour restituer et discuter des résultats.

 

 

 ©Photo : A. Ogilvie

 

©Photo : J.C. Poussin

 

©Photo : D. Martin

 

©Photo : J.C. Poussin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Equipe(s) de l’UMR concerné(s) : INCA (Innovation et changement en agriculture irriguée)

Thématique / Domaine : Systèmes de production irrigués

Mots clés : Plaines inondables, Changements globaux

Productions liées au projet :

- Articles :

- Thèses :

- Logiciels :

Commanditaire : SAED / AFD

Plus d’infos : Ce projet complémente le projet Généria Sénégal

Les tutelles de l'UMR

  CIRAD IRSTEA

Ligne de séparation