1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

PCSI

Le Programme de recherches Coordonnées sur les Systèmes Irrigués (PCSI) avait pour objectif principal de caractériser le fonctionnement des systèmes irrigués et des bassins versants, puis d’élaborer des outils et des méthodes de gestion de l’eau plus performants, adaptés aux contextes socio-économiques variés des grandes régions irriguées. Ceux-ci ont permis :

  • d’améliorer l’accès à la ressource en eau et son usage par divers acteurs, en tenant compte des besoins locaux et des contraintes économiques et environnementales.
  • d’aider les différents acteurs à définir et d’assurer leur responsabilité dans la gestion des ressources (eau et sol), l’amélioration des aménagements hydroagricoles et des performances des filières irriguées (riz, maraîchage…).
  • d’assurer la rentabilité de la production en prenant en compte les contraintes liées à la préservation et la durabilité des ressources : qualité de l’eau de consommation, fertilité des sols irrigués, partage de l'eau entre les différents acteurs, etc.
 
Lieux d'interventions du PCSI en coopération avec ses partenaires :
  • au Mali et au Sénégal, sur la gestion des périmètres irrigués ;
  • en Afrique du Sud, sur la gestion de la ressource en eau ;
  • au Nigeria, sur les systèmes d’information, la maintenance et la distribution de l’eau ;
  • au Brésil, sur la tarification de l’eau et la gestion des bassins versants ;
  • au Maroc sur la dynamique de l’eau dans les grandes zones irriguées ;
  • en France métropolitaine et à la Réunion, sur le flux d’azote et d’eau.

Une approche commune

Il a été constitué des programmes scientifiques autour de terrains et d’opérations de recherche préexistants comprenant l’échange d’information entre équipes, le co-encadrement de travaux d’étudiants, et la réponse commune à des appels d’offre ainsi qu’une valorisation commune des travaux.


Quatre axes de travail prioritaires ont été dégagés :

  • évolution des sols et environnement.
  • gestion des périmètres irrigués et systèmes d’information.
  • gestion de la ressource en eau au sein des bassins versants.
  • dimensions sociales et institutionnelles de la gestion de l’eau.

Les tutelles de l'UMR

  CIRAD IRSTEA

Ligne de séparation