1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Controverses et Actions Publiques (CAP)

Controverses et Actions Publiques (CAP)

L’équipe CAP (" Controverses et Action Publique ") rassemble 7 chercheurs, et 3 Doctorants. Les disciplines mobilisées sont les Sciences Politiques, la Gestion de l’Eau, la Sociologie et la Géographie.


Les savoirs et les pratiques liés aux ressources en eau, de même que les modes de gouvernance et de régulation des usages, connaissent des recompositions importantes qu’il s’agit de comprendre et de mettre en perspective, d’autant plus qu’ils ont ou sont susceptibles d’avoir des impacts variés et parfois inattendus sur l’environnement dans son ensemble. L’équipe aborde ces questions par l’analyse de controverses et de politiques publiques de l’eau en train de se faire.

 

L'équipe se déploie sur quatre grands terrains d’étude :

  • Afrique australe : Afrique du Sud et Mozambique.

  • Asie Sud-Est : Cambodge, Laos, Thaïlande

  • France : quart Sud-Est/bassin RMC : fleuve Rhône, PACA, Fos-sur-Mer, Vaucluse, Durance-Verdon, Languedoc-Roussillon, Cévennes, Lozère, Hérault, Ain. A noter que la région PACA fait l’objet d’un intérêt convergent de l’ensemble des membres de l’équipe via différents projets (échelon régional et/ou terrains infrarégionaux). Il en va sensiblement de même pour les Cévennes (projets en cours ou à venir)

  • Maghreb : Maroc : niveau national, Saïss, Tensift/Marrakech, Tadla ; Tunisie : niveau national, Merguellil

A noter enfin un intérêt pour des terrains sud-américains lié à des travaux déjà conduits et/ou en cours au Brésil par exemple.

 

Les grandes thématiques et principaux projets en cours d'étude :

  • Savoirs, controverses et questions de pollution

  • Gouvernance, trajectoires nationales et locales de politiques de l’eau

  • Effets des réformes de l’Etat

  • Police/Justice

Les tutelles de l'UMR

  CIRAD IRSTEA

Ligne de séparation