1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Evaluation : de la production des indicateurs à leur usage (EVE)

Evaluation : de la production des indicateurs à leur usage (EVE)

L’équipe EVE est composée de 13 chercheurs ou enseignants-chercheurs permanents, 2 chercheurs associés, et 7 doctorants. Les SHS sont majoritairement représentées, notamment l’économie, et seulement deux agronomes et un modélisateur. Tous les membres de l’équipe sont également impliqués dans d’autres équipes de l'UMR (Adaptations et INCA majoritairement).

Les recherches conduites par l’équipe se déroulent dans des sites variés : en France et dans les pays du Sud (Maghreb, Afrique de l’Ouest, Asie du Sud-Est).

Les différents acteurs impliqués dans la gestion de l’eau, qu’ils relèvent de la sphère privée (usagers de l’eau, entreprises du secteur de l’eau) ou publique (gestionnaires de bassin-versant, administration, décideurs publics), qu’ils interviennent en tant qu’individus ou de collectifs (systèmes irrigués, communautés locales), quelle que soit leur échelle  (du local à l’international), ont recours à l’évaluation pour asseoir leurs décisions.

Les méthodes et processus d’évaluation mobilisent et génèrent des indicateurs en nombre croissant qui ont divers origines, modalités de construction, usages et contextes d’utilisation, statuts et devenirs, souvent mal documentés et/ou peu analysés.

Dans ce contexte, l’équipe EVE s’intéresse plus particulièrement à trois formes d’évaluation portant sur trois objets  : les hydrosystèmes, les politiques et l’action publique et collective en gestion de l’eau et les risques relatifs à l’eau :

 

  • L’évaluation des services environnementaux et écosystémiques fournis par des hydrosystèmes naturels ou anthropisés ;

  • L’évaluation des politiques et des actions collectives relatives à la gestion de l’eau et aux risques liés à l’eau ;

  • L’évaluation des impacts environnementaux des activités humaines en lien avec l’eau (activités agricoles irriguées et services d'eau urbains).

 

Le focus est mis sur l’adaptation des critères d‘évaluation pour nourrir les processus de décision. Il peut s’agir de représentation synthétique de l'état d'un système (indicateurs de Développement Durable), de mesure d’impacts d'un procédé, d'un produit (Analyse de Cycle de Vie), de valeurs de fonctionnalités d'un écosystème ou d'un hydrosystème, de critère d'efficience des actions collectives (Analyse Coût-Bénéfice). La manière dont ces indicateurs sont mobilisés dans le processus de décision est aussi dans le champ de cette équipe. En particulier, l’équipe s’intéresse à la co-construction des indicateurs d’évaluation avec les acteurs en relation avec l’équipe PAGE.

Les tutelles de l'UMR

  CIRAD IRSTEA

Ligne de séparation