1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

PArticipation pour la Gestion de l’Eau (PAGE)

PArticipation pour la Gestion de l’Eau (PAGE)

 

L'équipe PAGE PArticipation pour la Gestion de l’Eau a pour vocation de concevoir, mettre en œuvre sur le terrain, et d’évaluer des dispositifs participatifs appliqué à la gestion de l’eau. L’équipe rassemble 14 chercheurs ou chercheurs associés de l’UMR.

Le besoin de renforcement de participation pour la gestion de l’eau est lié au contexte français et international de décentralisation des politiques de l’eau depuis près d'une vingtaine d'années. Ces politiques en appellent à l'implication des parties prenantes (usagers agricoles, industriels ou urbains, services de gestion, administrations publiques, collectivités) dans leurs définitions et mises en œuvre. Il s’agit d’adapter leurs objectifs aux contextes locaux, de mieux coordonner les politiques sectorielles mais aussi d’élaborer des consensus sociaux sur les choix à opérer.

Des dispositifs participatifs adaptés et outillés peuvent contribuer à résoudre les nombreuses questions soulevées : comment élaborer des règles concrètes de gestion de l’eau en tenant compte d’un grand nombre de points de vue, d’asymétries de pouvoir et de connaissances, de remise en cause de pratiques d’usages ? Comment améliorer la mise en cohérence des politiques de l’environnement, de l’agriculture, de l’urbanisme lorsque l’on faut face à une multiplicité des organisations dont les mandats sectoriels s’entremêlent sur des territoires en partie communs ? Comment penser des formes nouvelles de gouvernance et d’organisation entre agriculteurs, usagers, administrations, gestionnaires de répondre aux enjeux de sécurité alimentaire ou de partage de la ressource en eau entre usages ?

Pour conduire ses recherches, l’équipe PAGE développe des outils, en général sous la forme de plateformes de jeux et des processus ad hoc dans le cadre de projets de recherche en France ou dans les pays du sud. Pour animer ces travaux, l’unité cogère avec la société Lisode (www.lisode.com) une communauté de pratique des concepteurs de démarches participatives www.participmontpellier.wordpress.com/about/ qui regroupe des personnes qui testent leurs démarches avant de les déployer sur le terrain avec les acteurs réels. Ces tests permettent de concevoir, tester et calibrer des démarches participatives, entraîner à la facilitation des interventions, mais aussi retrouver d’autres praticiens pour débattre des pratiques de la participation.

Jeu AMIC’EAU testé en communauté de pratiques à Montpellier puis sur le terrain en Tunisie

L’équipe PAGE développe également l’approche COOPLAGE(Combiner des Outils Ouverts et Participatifs pour Laisser s’Adapter les Acteurs de la Gestion de l’Eau) http://cooplaage-intro.Watagame.info. Cette approche outille et structure l’innovation dans l’ingénierie participative des projets territoriaux (SAGE, SCOT, planification, aménagement, PDD), depuis l’ébauche du projet jusqu’à son évaluation post-implémentation. Elle a été conçu pour accompagner l’ensemble des acteurs, gestionnaires, élus, citoyens, socioprofessionnels, experts, dans une procédure décisionnelle intégratrice fondée sur des principes de modélisation et simulation participative issus de la recherche intervention. L’objectif de cette méthode est de « Faire faire » aux parties prenantes : fournir un ensemble d’outils et de méthodes simples, robustes et facilement appropriables pour mettre en œuvre des ateliers participatifs de modélisation, de simulation, de planification, de suivi-évaluation.

Procédure COOPLAGE mise en œuvre dans le projet Afromaison en Ouganda

Enfin le kit pédagogique de jeu « L’Eau en Jeu® »* a été conçu par l’équipe PAGE à 5000 exemplaire et diffusé par la CASDEN au sein de l’éducation nationale. Ce kit a été destiné à sensibiliser les élèves aux enjeux de la préservation de l’eau (http://eauenjeu.org). Ce kit inclut deux jeux sur les usages et la gestion de l’eau, l’un à échelle d’un bassin versant, l’autre, à échelle d’un quartier. Il est utilisable par les enseignants à partir du CE2. Il constitue un exemple de diffusion de l’outil à large échelle et une forme d’autonomisation de son usage.

Responsable de l'équipe : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les tutelles de l'UMR

  CIRAD IRSTEA

Ligne de séparation