1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Mars 2017 - Stage M2 - 6 mois - « Évaluation des mesures d’adaptation aux inondations»

Encadrement :
Frédéric Grelot : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Gratification : ~500 € / mois - Durée : 6 mois - Localisation : Montpellier

 

Contexte
Dans le cadre de travaux pour le Ministère de l'Environnement, de l’Énergie et de la Mer (MEEM), l'équipe G-EAU développe des outils méthodologiques d’évaluation des actions publiques en lien
avec les inondations, dans le cadre des Programmes d'action de prévention des inondations (PAPI).
Dans la perspective d’évaluer les actions de type adaptation du bati / réduction de la vulnérabilité, l’un des volets des PAPI jusqu’ici non évalués, le MEEM souhaite tester en particulier l’outil
floodam, qui permet de produire des fonctions de dommage pour les logements et les entreprises.


Objectif
L'objectif de ce stage est double :
• Proposer, en lien très proche avec l’équipe de G-EAU, une méthodologie d’évaluation des mesures d’adaptation de la vulnérabilité mobilisant l’outil floodam.
• Évaluer des mesures d’adaptation de la vulnérabilité à partir de floodam sur des maquettes existantes ou à créer.


Déroulement
Dans un premier temps, le stagiaire devra prendre en main l’ensemble des outils développés par l’équipe Irstea pour la modélisation des dommages des inondations aux enjeux ayant comme
support des bâtiments (logements et entreprises). Il devra éhalement prendre en main les travaux du CEPRI, un des membres du groupe de travail AMC piloté par le MEEM sur la thématique.


Dans un second temps, un travail méthodologique sera demandé : le stagiaire devra participer à la création d’une méthode d’évaluation des différentes mesures d’adaptation au bâti envisageable, en anticipant celles qui peuvent être traitées et celles qui ne le peuvent pas.


Dans un troisième temps, la méthodologie sera appliquée sur des maquettes d’enjeu déjà existantes ou sur des maquettes nouvelles que le stagiaire pourrait créer. Une analyse critique de cette application sera demandée.


Lors du déroulé du stage, le stagiaire sera convié aux réunions du groupe de travail Analyse Multi-Critère Inondation organisé par le MEEM et dans lesquels ces travaux s’inscrivent.


Compétences souhaitées
– Connaissance du contexte de la gestion des inondations et des concepts
– Capacité à formaliser des données de terrain dans un modèle
– Capacité à mobiliser des outils informatiques (pas de développement souhaité)
– Travail d'équipe, capacité d'analyse des résultats produits

Les tutelles de l'UMR

  CIRAD IRSTEA

Ligne de séparation