1. Skip to Menu
  2. Skip to Content
  3. Skip to Footer>

Mars-avril 2017 - Stage M2 - ViaRhôna et restauration écologique: quels impacts sur les perceptions du fleuve Rhône et les valeurs que lui accordent les usagers ?

Contacts :   

Sylvie Morardet : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  (04 67 04 63 49)

Christelle Gramaglia : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (04 67 16 64 62)

 

Contexte

Le projet de recherche « RhônaVél’eau : la valorisation du patrimoine rhodanien à l’épreuve des territoires, des acteurs et des usages », est mené par les laboratoires EVS (CNRS, Lyon) et G-EAU (Irstea, Montpellier) dans le cadre de la ZABR. Ce projet, inscrit dans le Plan Rhône (CPI du 27 juin 2016), est soutenu financièrement par l’Etat, l’Agence de l’eau RMC et EDF.

La promotion de la culture rhodanienne, de son patrimoine et de son identité est au cœur des politiques publiques associées au fleuve Rhône. En parallèle, le fleuve et les paysages qu’il façonne sont de plus en plus envisagés comme des vecteurs de valorisation et de développement territorial pour les collectivités riveraines. Le projet ViaRhôna représente à ce titre un exemple éclairant. La création d’une véloroute, voie verte bordant le fleuve sur près de 700 km (du Léman à la mer), dédiée aux déplacements doux, a pour objectif de développer un tourisme dit de qualité en s’appuyant pour cela sur la promotion du patrimoine rhodanien. Cet accès facilité au fleuve pourrait contribuer à améliorer la connaissance du Rhône et à accroître la valeur qui lui est associée par le public et pourrait, de fait, justifier, à ses yeux, les actions menées pour le protéger. Le projet ViaRhôna rencontre ainsi d’autres politiques publiques liées au fleuve, telles que celles qui instaurent une restauration écologique des milieux. Au-delà des enjeux économiques évidents qu’il pose, ce projet d’aménagement soulève donc d’importants enjeux sociaux et environnementaux.

La ViaRhôna est aujourd’hui en cours d’aménagement. A l’heure de la mise en œuvre de ce projet et de sa concrétisation dans les territoires, différentes questions se posent, à commencer par celle de la définition de l’identité rhodanienne. Ce projet de recherche s’est fixé pour objectif de définir ce qui fonde, aux yeux des acteurs et des usagers de la ViaRhôna, le patrimoine rhodanien. Il s’attachera par ailleurs à déterminer, à partir des expériences individuelles des usagers, en quoi la création d’une telle véloroute voie verte peut modifier les perceptions et les représentations associées au fleuve ainsi que la valeur qui lui est attribuée.

Source des images : https://www.viarhona.com/

 

Objectif du stage

L’objectif du stage sera de réaliser une enquête auprès des usagers de la ViaRhôna (entretiens exploratoires et questionnaires) sur l’un des trois sites pressentis pour la réalisation du projet RhonaVel’Eau (site en cours d’identification, localisé dans la partie méridionale du tracé de la ViaRhôna : Ardèche, sud Drôme, Vaucluse, Gard ou Bouches-du-Rhône). Cette enquête visera notamment à caractériser les pratiques de la ViaRhôna et à qualifier les perceptions et les représentations que les usagers de la véloroute associent au fleuve et à ses paysages. Il s’agira d’une part de déterminer quels sont les éléments qui ont, à leurs yeux, de la valeur et quels sont ceux qui méritent d’être préservés et valorisés, en lien avec leur expérience personnelle du fleuve. D’autre part, il s’agira de montrer en quoi leur expérience de la ViaRhôna a pu modifier les représentations qu’ils associent au fleuve Rhône, leurs savoirs tout autant que leurs pratiques fluviatiles. En particulier, a-t-elle une influence sur la valeur qu’ils accordent aux projets de restauration écologique du fleuve ? Cette valeur sera abordée notamment via la méthode des coûts de déplacement.

Basé à Montpellier, le stage se déroulera en étroite collaboration avec un post-doctorant du CNRS (en cours de recrutement), localisé à Lyon.

 

Déroulement du stage

Le stage comportera les activités suivantes

1)      Revue de littérature i) sur les liens entre les activités de loisir et les perceptions et représentations environnementales, ii) sur les impacts connus des efforts de valorisation patrimoniale sur les perceptions/ représentations de l’environnement. Selon le profil du stagiaire, la revue de littérature pourra être étendue à la prise en compte des perceptions/représentations de l’environnement dans l’application des méthodes d’évaluation économique (méthode des coûts de déplacement notamment).

2)      Participation à l’élaboration du questionnaire, notamment en l’adaptant aux spécificités du site d’étude méridional

3)      Enquête auprès des usagers de la ViaRhôna sur le site Rhône méridional du projet.

4)      Analyse qualitative et quantitative des données d’enquête.

 

Niveau d’étude et compétences recherchées :

-        Master en économie ou sciences sociales appliquées à l’environnement

-        Expérience dans les méthodes qualitatives et quantitatives d’enquête

-        Maîtrise des méthodes statistiques pour les sciences sociales

-        Bonne maîtrise de l’anglais indispensable (une partie des usagers de la ViaRhôna étant des étrangers, une version anglaise du questionnaire sera élaborée et devra être administrée)

-        Connaissance des problématiques de gestion de l’eau en France (notamment restauration écologique des rivières, activités récréatives)

-        Intérêt pour le cyclisme

 

Modalités pratiques

Stage de 6 mois commençant en mars ou avril 2017

Localisation : Irstea Montpellier et missions dans la vallée du Rhône et à Lyon

Prise en charge des frais de déplacement sur le terrain

Gratification mensuelle selon réglementation en vigueur

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 15 janvier 2017. Les candidats doivent envoyer un CV et une lettre de motivation à Sylvie Morardet (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

 

Pour plus d’information sur la ViaRhôna : https://www.viarhona.com/litineraire/viarhona-a-velo

 

Les tutelles de l'UMR

  CIRAD IRSTEA

Ligne de séparation